Glossaire


Clivée ou adoucie, l’ardoise revêt différents aspects selon le façonnage mis en oeuvre.

Son apparence se travaille, comme ne témoignent les finitions suivantes. Voici les définitions des différentes finitions que vous pouvez trouver chez Ardoise Pro, afin de vous aider à faire votre choix.

Surface

Finitions de surface : photos et définitions
Image

Clivée

C’est l’ardoise au naturel.
Son aspect irrégulier est laissé brut après taille. Des stries ou des ondulations, sont perceptibles à l’oeil et au toucher. La pierre se pose souvent brute afin de conserver son clivage naturel et son bel aspect mat. Une dalle clivée peut présenter une surface vieillie : polie de manière superficielle, elle garde l’apparence d’une ardoise naturelle ancienne. Cette finition est obtenue par une cliveuse pour fendre la pierre permettant de garder l’aspect brut de la roche. Son utilisation est faite pour les usages qui ne sont pas piétonniers.

La finition clivée convient particulièrement aux aménagements paysagers, comme revêtement de sol ou de mur.

Image

Adoucie

Sa surface est polie pour la satiner, à l’aide de diamants de polissage, la surface est « traitée » jusqu’à la rendre complètement lisse.
Pour l’obtenir, l’ardoise a été « rabotée », puis poncée afin d’effacer le clivage. La finition ainsi obtenue offre un aspect nuagé, plus ou moins contrasté selon la couleur de la roche, mais perd tout effet de relief.
Ce traitement de surface de la pierre qui se situe entre le sciage et le polissage permettant d’obtenir une surface lisse mais mate.

Rectifiée

Rectifiée, opération de précision qui ajuste le plan au 20e de millimètre (gage de qualité du billard).
Aucun autre matériau n’a pu remplacer à ce jour l’ardoise pour la qualité du roulement. La densité et l’effet de masse évitent les déformations de la table dans le temps.

Chants

Finitions des Chants : photos et définitions
Image

Scié

Surface lisse obtenue par sciage à l’aide d’outils diamantés.
Peut comporter des marques de sciage dûes au disque.
Image

Querné

Avec un burineur manuel des coups sont donnés sur les chants pour casser l’ardoise,
les bouts d’ardoise se casse selon les feuillets du dessus , nous avons aucun contrôle sur le rendu final se qui lui donne un aspect rustique et non rectiligne
Image

Arrondi

Le chant se réalise a l’aide d’ une ponceuse diamant,
le chant est poncé pour former un chant arrondi, ce qui lui donne une finition tout en douceur.
Image

Chants martinguales ou épaufrés

La découpe des chants se fait au burineur manuel,
en donnant des petits coups l’ardoise se morcelle, ce qui donne un aspect rustique et contemporain.
Image

Chants poncés, arrêtes rabattues

Les chants sont lisses et brillants et les arrêtes non tranchantes.
On obtient cet aspect à l’aide d’un diamant de polissage.
 

Conseil

Nous vous recommandons de huiler votre pierre d’ardoise une à deux fois par an, avec de l’huile de lin ou de l’huile alimentaire pour les surfaces destinées au contact alimentaire, en essuyant le surplus.

Pour l’entretien quotidien, de l’eau savonneuse est conseillée. Pas de crème à récurer ou tout produit abrasif.
Les finitions clivées peuvent être nettoyées avec une éponge grattante, pas les surfaces lisses.

La pierre d’ardoise est naturelle, elle ne contient pas de défauts.

Histoire de l’ardoise

L’ardoise est une roche métamorphique qui s’est formée dans de fortes conditions de pression et de température. Elle appartient à la famille des schistes à l’intérieur de laquelle elle se distingue par la qualité de son grain, très fin, par son aspect feuilleté, et sa résistance.

Ses éléments microscopiques ont été orientés suivant un même plan dit « de fissilité », c’est donc dans ce sens qu’elle peut se fendre en séparant dans l’épaisseur de minces couches de roche superposées.

Vous avez un projet d’aménagement intérieur ou extérieur en ardoise ?

Contactez-nous ! Nous composerons ensemble votre projet.